Watergang (2022)

ALONSO Mario

Paul a douze ans et habite à Middelbourg, petit village perdu au milieu des polders. Il y vit avec sa mère, divorcée et contrainte de travailler dans un supermarché, et sa grande sœur, pas encore tout à fait sortie de l’adolescence mais déjà enceinte. Son père est parti refaire sa vie de l’autre côté de la mer. Mais Paul n’est pas un garçon comme les autres. Paul voudrait être écrivain. Il passe ses journées à courir le long des canaux, au bord de l’eau, et à remplir son carnet de notes farfelues sur tout ce qu’il voit. Watergang est son histoire, celle de ceux qu’il aime, et de ce village niché au bout du monde.

Watergang est un premier roman d’une grande douceur, teintée d’un humour étonnant. À travers le regard d’un enfant plongé dans une situation familiale à la fois difficile et tristement banale, c’est tout un univers qui s’éveille et se reconstruit, ravivant la beauté du monde.

L’illustration de couverture est une peinture de Natalie Levkovska.

  • - Année de publication : 2022
  • - Pages : 225
  • - Éditeur : Tripode
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

ALONSO Mario :

Né quelque part en Espagne dans les années 60, Mario Alonso arrive en France et se destine à être handballeur professionnel. Il change bientôt d’avis et devient guitariste dans un groupe de New Wave, puis vendeur de manteaux de fourrures et photographe dans une agence publicitaire, avant de se tourner vers le livre, à cause des écrivains américains qui ont fini par le pervertir.
Il publie en 2021 Lignes de flottaisons, un recueil d’aphorismes rafraîchissants édité en Belgique par Le Cactus inébranlable. Un second opus est prévu en 2023.
Aujourd’hui, l’auteur s’est fixé un nouvel objectif, écrire des romans paysages. Watergang est sa première vague.

Crédit Photo : Katrine Duperou

La maison d'édition :

Tripode :

Lorsque, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, on demanda à Francis Ponge pourquoi il avait préféré écrire sur une forêt (Le Carnet du bois des pins, éd. Mermod, 1947) au lieu de rédiger comme les autres poètes des manifestes sur la Liberté, il répondit, tranquillement, que son ambition était…

5|5
4 avis
5 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • asignoret
    10 novembre 2022

    Watergang m'a bien plu. Il y a différents points de vue pour chaque personnage et vu que c'est un roman polyphonique, on comprend bien qui parle de quoi et c'est une lecture facile et plaisante. Tout au long du livre on suit l'histoire de Paul dont le but final est de devenir écrivain. C'est un bon roman je le recommande. Clémence BECKER 2nd1.

  • Adele.grbn
    14 novembre 2022

    Watergang est un roman léger, mais qui aborde des sujets durs comme l'absence d'un père, la grossesse chez Les adolescentes et la différence. C'est une immersion, un voyage au fin fond des polders hollandais, au sein d'une famille particulière qui vit dans l'acceptation des situations dans laquelle elle se trouve. Des personnages touchants et singuliers, un panorama nouveau et un rêve d'écriture, Watergang vous fera entrer dans une vie d'apparence compliquée mais où une sincère bienveillance règne. Une lecture toute en délicatesse et une trame très bien amenée, c'est un premier roman que je conseil ! Adèle GUEHRIA--BONNEL 2nd1

  • eline.dunand
    6 décembre 2022

    J'ai bien aimé ce roman car il est écrit à la première personne du singulier, ce qui donne l'impression d'y être l'histoire est écrit de façon originale car l'auteur donne la parole aux personnages à tour de rôle,mais il donne aussi la parole à la lumière, au canal, au carnet de Paul il faut une personnification, ce qui donne à se roman une atmosphère mystérieux, féerique qui couoe le réalisme de l histoire. Eline 206

  • Colette
    7 décembre 2022

    Paul, 12 ans, mutique et solitaire, prend des notes farfelues sur des carnets qu'il sème dans les polders qui entourent son village. Son ambition, c’est d’écrire son premier roman à 13 ans... Roman choral où tous les personnages apportent leur point de vue : la mère divorcée, la sœur enceinte, le père parti vivre de l’autre côté de la mer, en Angleterre, mais aussi le polder, la lande, le canal, le carnet…. Poétique, on se laisse prendre au charme des mots couchés sur le papier par ce gamin fantasque, avec en toile de fond les tourments de sa famille.

  • asignoret
    26 janvier 2023

    Watergang est une bouffée d'air, remplie de jeunesse, de questionnements, d'innocence et de nature. Paul nous emmène dans la période floue de l'enfance, de l'adolescence et même de l'âge adulte. Une vie imprévisible d'un garçon singulier et de sa famille chamboulée, aussi enivrante que reposante. Amandine Signoret 201