Un toit (2020)

Utz Bernard

Après le décès de sa compagne, un homme part construire une cabane à la lisière de la forêt, afin de réaliser leur rêve de toujours. Une vie d’ermite, faite de journées laborieuses et de soirées à découvrir le plaisir de la lecture, permettant ainsi à Joseph de retrouver sa Célestine grâce aux livres qu’elle lui a laissés.

Comme dans un conte philosophique, Bernard Utz imagine une histoire où l’amour, au-delà de la souffrance, nous ouvre aux autres et à la beauté du monde.

  • - Année de publication : 2020
  • - Pages : 148
  • - Éditeur : Editions d'Autre Part
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Utz Bernard :

Bernard Utz, né en 1987, vit dans la campagne vaudoise avec sa famille. Un toit, publié par les éditions d’autre part, est son premier roman. Il a étudié la science politique et les sciences de l’environnement. Il collabore désormais à la Journée suisse de la lecture à voix haute, pour l’Institut suisse Jeunesse et Médias ISJM. Il est également le co-auteur de l’album jeunesse De quelle taille est ton coeur ?, avec Nathalie Wyss.

Photo : Brigitte Besson

La maison d'édition :

Editions d'Autre Part :

Les éditions d'autre part publient de la littérature suisse d'expression française et des images depuis 1997.

5|5
2 avis
7 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Paola - Groupe Esprit Livre - Turin
    5 octobre 2020

    Un veuf inconsolable quitte son travail pour réaliser le projet dont rêvaient lui et son épouse : se construire une cabane à la lisière d’un bois. Et à fur et à mesure qu’il avance dans le labeur il s’adonne à la lecture des livres que son aimée avait collectionné durant toute sa vie et qui lui étaient totalement inconnus. À travers eux il retrouve son épouse dans les pages qu’elle avait parcourues avant lui. Une petite histoire d’une délicatesse infinie, un personnage simple et innocent tout à fait attachant, dont les épreuves physiques et psychiques m’ont touchée et m’ont émue. Quel beau roman que ce petit récit d’une vie pas comme les autres ! Et quelle heureuse trouvaille que « Les habitants des livres » ! Bravo à l’auteur de ce petit joyau.

  • Sylviane
    13 novembre 2020

    Histoire d amour entre Joseph, le narrateur et sa femme Celestine morte 5 ans auparavant. Histoire d un deuil impossible et d'une vie à reconstruire. Histoire d'une cabane à bâtir comme une protection, une carapace contre la tristesse. Et puis, rencontre avec la lecture, les livres de la bibliothèque de Celestine : fil qui relie le couple séparé, Expériences curieuses à la limite du spiritisme... où "le livre est comme une maison. En y entrant, vous serez peut être surpris d y croiser d autres lecteurs. Apprenez à les connaître et à converser avec eux" ... à tenter! Simplicite de l ecriture Histoire touchante.

  • mathis.jacob
    17 novembre 2020

    Un livre simple qui nous fait un peu nous évader en temps de confinement parce que les thèmes sont la lecture,la foret,et la construction d'une cabane. l’écriture est composée d'un sujet, verbe, adjectif et complément qui la rend adaptée aux petits voire moyen lecteurs. Un roman simple et efficace. Mathis Jacob

  • Bernadette
    24 novembre 2020

    J’ai aimé cette volonté de se construire « un nid »après la perte de son amour, tout en gardant à travers les livres une mémoire présente.  Même s’il n’est pas douillet son toit est symbole d’une liberté sécurisante . Facile à lire.

  • Vincent
    30 novembre 2020

    roman immature sans autre intérêt que de lire facilement une histoire simple.

  • Odile
    30 novembre 2020

    Récit infiniment touchant dans sa simplicité et dans la grande sensibilité qui s'en dégage. Personnage attachant dans sa détermination à réaliser ce rêve qu'il partageait avec Célestine et à travers lequel il la rejoint.

  • Simone
    30 novembre 2020

    Sorte de conte où se mêlent réalités triviales, rêve et rêve éveillé, extrême solitude et chaleur humaine. Comment ne pas perdre le souvenir de l'être aimé... Agréable à lire