Un jour ce sera vide (2020)

Lindenberg Hugo

C’est un été en Normandie. Le narrateur est encore dans cet état de l’enfance où tout se vit intensément, où l’on ne sait pas très bien qui l’on est ni où commence son corps, où une invasion de fourmis équivaut à la déclaration d’une guerre qu’il faudra mener de toutes ses forces. Un jour, il rencontre un autre garçon sur la plage, Baptiste. Se noue entre eux une amitié d’autant plus forte qu’elle se fonde sur un déséquilibre : la famille de Baptiste est l’image d’un bonheur que le narrateur cherche partout, mais qui se refuse à lui.

Flanqué d’une grand-mère immigrée à l’accent prononcé, et d’une tante « monstrueuse », il rêve, imagine, se raconte des histoires, tente de surpasser la honte sociale et familiale qui le saisit face à son nouvel ami. Il entre dans une zone trouble où le sentiment d’appartenance est ambigu : vers où va, finalement, sa loyauté ? Peut-être est-ce là  l’expérience qu’on doit tous faire pour grandir.

Écrit dans une langue ciselée et très sensible, Un jour ce sera vide est un roman fait de silences et de scènes lumineuses qu’on quitte avec la mélancolie des fins de vacances. L’auteur y explore les méandres des sentiments et le poids des traumatismes de l’Histoire.

  • - Année de publication : 2020
  • - Pages : 250
  • - Éditeur : Christian Bourgois éditeur
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Lindenberg Hugo :

Né en 1978, Hugo Lindenberg est journaliste. Un jour ce sera vide est son premier roman. Il vit et travaille à Paris.

Crédit photo : Alexandre Guirkinger

La maison d'édition :

Christian Bourgois éditeur :

Fondées en 1966, Christian Bourgois éditeur est spécialisé en littérature étrangère et française et ont dans leur catalogue des livres de J.R.R. Tolkien, Susan Sontag, Richard Brautigan, Toni Morrison, Antonio Lobo Antunes, Peter Stamm, Fernando Pessoa ou encore César Aira... La maison est indépendante depuis 1992. En 2019, l’équipe de…

4|5
1 avis
2 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • gaspard.guillod
    12 janvier 2021

    Ce roman est très apaisant sans trop d'action mais qui parle d'un quotidien intéressant et rempli. Il raconte l'histoire d'un petit garçon qui, en vacances chez sa grand mère en Normandie, rencontre un autre petit garçon et avec qui il va vivre une "amitié estivale". Il y a un contraste entre les deux garçons, l'un (le narrateur) brun avec une famille dont il a presque honte à cause de la grand mère étrangère et sa tante bipolaire, et l'autre (Baptiste, le seul a avoir un prénom) blond avec une famille "normale" que le narrateur aime beaucoup. Gaspard 1STL

    • Dima
      14 janvier 2021

      Merci pour ce commentaire , un roman qui puise tout sa force dans une écriture apaisée .