Rendez-vous à Colombo (2020)

Malartre Sarah

Juriste de trente ans, Nina s’occupe de réfugiés à Paris. Dans son bureau défilent Sohrab, Zied, Germude, Nour, Singuila, Issa, Fatou, Oksana et bien d’autres. Ils viennent de Syrie, du Congo,d’Afghanistan, d’Haïti, d’Ukraine et d’ailleurs… Ces hommes et ces femmes qui ont tout abandonné espèrent trouver asile en France. Nina aide chacun à raconter son histoire. Mais il en faudrait peu, parfois, pour que tous ces destins brisés et leur cohorte de souffrances ne la submergent… Alors le jour où elle rompt avec son fiancé, et qu’au même moment elle apprend la maladie de son père, Nina vacille. Les blessures intimes ont-elles encore droit de cité face à la misère universelle ?Actuel, émouvant et drôle, Rendez-vous à Colombo est le premier roman de Sarah Malartre

  • - Année de publication : 2020
  • - Pages : 224
  • - Éditeur : Mercure de France
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Malartre Sarah :

Sarah Malartre est née à Paris, a fait des études de philosophie du droit et de droit international public à l’université Paris 2 Panthéon-Assas. Juriste,elle a occupé plusieurs postes dans des tribunaux internationaux à La Haye, notamment à la Cour Pénale Internationale, avant de travailler pour des associations.

Photo : D. R.

La maison d'édition :

Mercure de France :

A l'origine, Le Mercure de France est une revue française fondée en 1672 sous le nom de Mercure Galant. Elle devient une maison d'édition au XXe siècle, et publie les premières traductions de Nietzsche en français, l’éditeur publie les premiers textes de Paul Claudel, Colette, ou encore Guillaume Apollinaire, et…

5|5
2 avis
5 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Dima
    9 novembre 2020

    Nina a 30 ans et s’occupe de toute son âme des réfugiés à Paris. Lors d’un voyage en un clin d’oeil Elle tombe amoureuse d’Elias. Ce sera la premier fil conducteur du roman . À vous de lire pour les suivants. Sachez cependant que chaque personnage raconte la vie, les vies... c’est intelligent et bien écrit.

  • Odile
    30 novembre 2020

    Qu'est ce qu'un chagrin d'amour en comparaison de toutes les atrocités subies par les demandeurs d'asile dont elle a la charge ? Peut on mettre sur le même plan ses états d'âme personnels et les courts récits de ces vies dévastées ? Ecriture spontanée, un peu brouillon, où l'auteure retranscrit tout ce qui lui passe par la tête avec beaucoup de liberté.

  • Delphine
    30 novembre 2020

    Des témoignages de demandeurs d'asile poignants. Mais une trop grande place est accordée à la vie affective difficile de la narratrice.

  • Vincent
    30 novembre 2020

    Un curieux mélange entre la vie privée de la narratrice et la situation poignante des demandeurs d'asile. Mais il faut bien (encore) admettre que la narratrice cherche à parler d'elle même avant tout, même si les migrants sont une part douloureuse d'elle même.

  • Tatiana
    1 décembre 2020

    Un roman très facile à lire. L'histoire qui est raconté est très intéressante, elle aborde les thèmes des migrants, des réfugiés. On s'attache à plusieurs personnages. Le livre peut-être lu par un adulte comme par un collégiens.