Pandorini (2021)

Porcel Florence

La légende du cinéma français Pandorini vient de mourir à l’âge de 72 ans. Le monde médiatique s’agite, les commentateurs se succèdent sur les plateaux télé. On raconte, on se rappelle. Une personne se souvient. L’acteur hante ses pensées depuis quatorze ans. Elle commençait alors sa vie d’adulte, en douceur, portée par ses rêves. Pandorini lui en a vendu. Lui en a volé aussi. Et elle n’a jamais oublié.
Elle raconte. Bientôt, les langues vont se libérer et la jeune femme va réaliser qu’elle n’a pas
vécu une histoire d’amour. Elle était sous emprise. Avec une écriture sincère, vive, à fleur de peau, Florence Porcel plonge la plume dans la plaie. Elle s’inspire d’un épisode de sa vie pour raconter la destruction de l’innocence d’une jeune adulte par un homme de pouvoir.

  • - Année de publication : 2021
  • - Pages : 220
  • - Éditeur : JC Lattès
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Porcel Florence :

Florence Porcel a 37 ans. Chroniqueuse radio, animatrice audiovisuelle, écrivaine, on l’a entendu notamment dans La Tête au carré sur France Inter. Passionnée de science, elle a publié plusieurs bandes dessinées de vulgarisation scientifique et a produit une chaîne YouTube très suivie.

Crédit photo : Valeria Pacella

La maison d'édition :

JC Lattès :

Les Éditions JC Lattès, fondées en 1968, sont ouvertes sur tous les domaines de la curiosité contemporaine et s'illustrent par de nombreux succès avec leurs auteurs tels que Serge Bramly, Marc Dugain, Delphine de Vigan, Grégoire Delacourt, Muhammad Yunus mais aussi des auteurs internationaux comme Stephenie Meyer ou Dan Brown.

4|5
1 avis
2 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • matab
    19 octobre 2021

    Roman dur et réaliste sur l’actualité dans le milieu artistique . L’alternance du récit de la narratrice et des extraits des différents médias nous fait passer du «vécu » au « relaté » ce qui allège la lecture et donne plus de poids aux différents témoignages et nous permet de comprendre les différents positionnements. Cela tient beaucoup du documentaire mais reste cependant un roman qui nous retient dans ses pages.

  • Didier Villette
    11 janvier 2022

    Le récit nous relate l’emprise d’une star du cinéma français nommée «  Pandorini » ,sur une jeune étudiant en art théâtral. L’action débute par la mort de Pandorini. Habilement construit par l’alternance de l’histoire vécue et des extraits médiatiques que le décès a provoqués, nous sommes plongés au coeur d’un vif débat sur le harcèlement sexuel dans le milieu du cinema et des peoples. Ce livre est avant tout, le témoignage poignant de l’autrice, qui par cet artifice a tenté une forme d’auto psychanalyse. C’est après l’avoir écrit ( mais pas encore publié) qu’elle révélera publiquement sa propre histoire avec une star des médias de l’information.