Mourir avant que d’apparaître (2022)

DAVID Rémi

Lorsque Jean Genet rencontre Abdallah, qui sera un jour la figure centrale de son magnifique texte Le Funambule, le jeune homme a dix-huit ans à peine et vit à Paris. Genet, à quarante-quatre ans, est déjà un écrivain consacré. Il est aussitôt ébloui par le charme de cet acrobate, qui a travaillé plusieurs années au cirque Pinder. Il entreprend le projet fou de le hisser jusqu’à la gloire : son agilité, son expérience du cirque devraient lui permettre de devenir un artiste hors pair. Mais comment, après la chute, demeurer le funambule qui danse dans la lumière, le prodige que le poète a forgé de ses mains ? Rémi David recompose cette histoire d’amour et de fascination réciproques, dans un premier roman plein de justesse et d’empathie.

  • - Année de publication : 2022
  • - Pages : 168
  • - Éditeur : Gallimard
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

DAVID Rémi :

Rémi David est né en 1984 et vit en Normandie. Mourir avant que d’apparaître est son premier roman.

Photo (c) Francesca-Mantovani-Editions-Gallimard

La maison d'édition :

Gallimard :

Les Éditions Gallimard ont été créées en 1911 par Gaston Gallimard, André Gide et Jean Schlumberger. Aujourd'hui, leur catalogue d'environ 30 000 titres, 9000 auteurs et 240 collections, fait de cette maison l'un des leaders de l'édition française.

5|5
2 avis
3 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Dima
    30 septembre 2022

    Voici un roman étonnant dont l’auteur est polygraphe ... Jean Genet sent encore le souffre aujourd’hui, il revit ici dans un récit tout en douceur, comme des voix qui murmurent et racontent . Abdallah Bentega a à peine 18 ans lorsqu’il rencontre Jean Genet déjà célèbre . Voici une histoire d’amour entre cet acrobate et cet auteur génial, caractériel, ego-centré mais aussi généreux pour ses amours. On retrouve le Paris de la fin des années 50 et de l’aube des années 60. Deux histoires de construction et de destruction.

  • romane.tornicelli
    24 janvier 2023

    Livre sympa à lire. C'est une histoire vrai donc j'ai ressenti beaucoup de compassion pour un des personnages. Le lexique est assez simple, c'est facile à lire. Lent au début mais rapide à la fin et beaucoup d'émotions à la fin aussi.

  • cjeffali
    26 janvier 2023

    Un roman réaliste inspiré de faits réels qui raconte une histoire d’amour intéressée entre un funambule et un écrivain de milieux différents. Ce roman est léger, avec cette sensation d’empathie qu’ évoque l’auteur au sein de cette écriture poétique à travers des lettres de l’écrivain. Suite à un chute du funambule la relation se dégrade jusqu’à la rupture. Chaque personnages est attachants grave à son passé triste mais des rencontres vont boulverser la vue de chacun d’eux. Célia jeffali201