Mon pauvre lapin (2022)

MORGIEWICZ César

« Heureusement il y avait aussi ma mère et mes tantes pour me sortir de ma grotte. Toute la semaine ma mère faisait du lobbying pour que je vienne chez elle le samedi soir. J’attendais un peu, peut-être par magie j’allais avoir quelque chose d’autre à faire. Mais finalement, comme c’était soit ça soit passer la soirée seul avec ma boîte de sardines, j’acceptais. Quand j’arrivais à Montreuil j’étais le messie, ma mère et ma petite sœur me couraient dans les bras en poussant des cris. “Est-ce que tu veux un verre de lait d’avoine pour l’apéro ?” On se mettait dans le salon. Elles s’asseyaient toutes les deux sur le canapé en face de moi et elles me regardaient avec un sourire béat, sans rien dire.
“Allez, raconte, raconte-nous des trucs”, s’écriait ma mère. »

  • - Année de publication : 2022
  • - Pages : 231
  • - Éditeur : Gallimard
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

MORGIEWICZ César :

César Morgiewicz a 25 ans. En 2019 il s’est enfui de Sciences Po, depuis il vit chez sa grand-mère.
Chronique pleine d’humour d’un jeune homme très largement angoissé, Mon pauvre lapin est
son premier roman.

La maison d'édition :

Gallimard :

Les Éditions Gallimard ont été créées en 1911 par Gaston Gallimard, André Gide et Jean Schlumberger. Aujourd'hui, leur catalogue d'environ 30 000 titres, 9000 auteurs et 240 collections, fait de cette maison l'un des leaders de l'édition française.

4|5
6 avis
8 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Sylvie REST
    12 octobre 2022

    J'ai passé un agréable moment pendant la lecture de "Mon pauvre lapin". L'auteur, dans un style bien à lui, se soucie du lecteur ! C'est simple, ne cherchez pas de style. Ce livre permet de voyager aux Etats Unis et en Russie.

  • Myriam Wuyam
    18 octobre 2022

    Qu'il est difficile de rentrer dans un roman d'autodérision sans rien partager avec l'auteur. Le mal être du narrateur m'a beaucoup ennuyé.

    • Paola - Groupe Esprit Livre - Turin
      10 novembre 2022

      Je suis d'accord avec vous. Ce roman qui - je suppose - se voulait amusant, est finalement très ennuyeux...

  • Sarah.dilmi
    10 novembre 2022

    ''Mon pauvre lapin'' est un roman de vie personnelle. Il y a des actualités contemporaine, comme le covid. Entre chaque chapitre, il y a beaucoup d'effets de surprise. C'est un livre où il faut s'accrocher, car il n'est pas linéaire. Sarah et Lilly, 201

  • yolande.pinos@orange.fr
    20 novembre 2022

    Est-ce que la vie de César est enviable ? Fils de bonne famille, choyée par sa mère, ses tantes et sa grand-mère, il semble détenir tout l’attirail social nécessaire pour accéder à une belle vie de privilégié. Le parcours qui nous est décrit est tout autre : César rate tout, découvre chaque jour de nouvelles angoisses et nous plonge avec un humour bien maîtrisé dans une introspection des plus loufoques.

  • M.Richard
    5 décembre 2022

    César, jeune adulte, décide d'aller chez sa grand mère à Key West pour prendre des vacances. Heureusement ou, malheureusement pour lui la pandémie COVID19 se propage. Condamné à rester avec sa grand mère pour une durée indéterminée, il essaye d'écrire son premier roman. A travers son histoire César nous narre plusieurs passages de sa vie: son enfance, son adolescence et son entrée dans la vie adulte. Le fait que le personnage soit hypocondriaque apporte de l'humour au récit. L'écriture est contemporaine ce qui donne au livre une facilité de lecture. RICHARD 2nd06

  • matab
    23 janvier 2023

    Pauvre petit garçon riche …. Heureusement drôle dans l’autodérision !

  • Olive
    26 janvier 2023

    Mon pauvre lapin est un roman agréable à lire, c'est l'histoire d'un jeune enfant malade ponctuée d'ironie et d'humour. C'est un livre qui peut être déroutant du fait de la répétition de certains passages, mais lorsque l'on s'y habitue, ce roman devient très facile à lire. Moi-même me suis surpris à passer des heures à lire ce roman, de plus, il est impossible de s'ennuyer de par ses soudains effets de surprise, et de par le fait qu'il m'est arrivé de rire à haute voix devant certains passages. Un véritable coup de cœur que je ne peux que vous conseiller, pour son point de vue particulier et pour la façon dont César Morgiewicz écrit. Mon Pauvre Lapin vous fera vous évader…