Mars violet (2021 )

LOHAN Oana

Se barrer à vingt ans d’un pays qui sort d’une dictature atroce et ouvre ses frontières, rien d’étonnant là-dedans. Franchement ça a été la première chose réellement bandante qu’elle ait faite depuis sa naissance. Ou presque. Ça a été tout un cirque grotesque la Révolution roumaine, les prétendus terroristes, le procès des Ceausescu et leur fusillade. Rien ne collait, c’était gros comme une maison et ça foutait les jetons. Lucia a perdu un grand ami dans le processus, son frère d’une autre mère. Vingt et un ans, beau garçon, étudiant en ingénierie aéronautique et super faiseur de crêpes. Il s’est fait buter, un pistolet collé dans le dos, le 23 décembre 89. Retrouvé vert dans la morgue des urgences bucarestoises par un pote qui en a gardé l’effroi dans son regard de blond charmeur pour toujours. Ce qui l’a rendu infiniment plus désirable avec son air blessé, sa raie sur le côté et sa nouvelle noirceur mais ça l’a aussi cassé net.

  • - Année de publication : 2021
  • - Pages : 90
  • - Éditeur : Les éditions du chemin de fer
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

LOHAN Oana :

Oana Lohan est née en Roumanie en 1969. Après sa scolarité à Bucarest, elle étudie l’architecture à Strasbourg, les arts appliqués à Paris et le design urbain à Lyon. Artiste et illustratrice, Mars violet est son premier roman. Elle vit entre la France et la Roumanie.

La maison d'édition :

Les éditions du chemin de fer :

Créées en 2005 par Renaud Buénerd & François Grosso, les éditions du Chemin de fer ont, à l'aube du XXIe siècle, œuvré sur un catalogue littéraire exigeant, construit sur la forme narrative courte, nouvelles et novella, alliée à un intérêt fondateur pour le renouveau du dessin en tant que medium de modernité. Cette maison nivernaise farouchement indépendante a construit en…

5|5
1 avis
1 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Dima
    11 octobre 2021

    Un grand plaisir de lecture pour ce roman au ton particulier, une voix roumaine neuve avec de l’humour dans la tragédie. Ne pas hésiter à accompagner les personnages de cette longue nuit de décembre 89 .