Les montagnes noires (2021 )

APRAHAMIAN Astrid

En 1989, l’Union soviétique est en plein écroulement et les guerres d’indépendance pleuvent dans le Caucase. L’Azerbaïdjan refuse de laisser une région autonome se détacher du pays malgré un référendum d’indépendance réussi. Les Arméniens de l’Artsakh devront alors se battre pour leur propre survie. Voulant se sentir utile, Margo rentre à Erevan chez sa famille avec sa fille Vasya, laissant derrière elle Moscou et un mariage désengagé. Mère d’une fille illégitime, Margo choisit de plonger tête première dans la guerre pour la libération de l’Artsakh où, croit-elle, son rôle de médecin lui permettra de se racheter auprès de sa communauté.

Dans ce premier roman dense où se déploie toute la richesse de la culture arménienne, Astrid Aprahamian mêle histoire personnelle et Histoire universelle pour former un récit haletant, rempli de fougue, de désespoir, de colère, de solidarité et de joie.

Lien librairie du Quebec

Lien librairie Les libraires 

  • - Année de publication : 2021
  • - Pages : 440
  • - Éditeur : Poètes de brousse
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

APRAHAMIAN Astrid :

Astrid (Astghik) Aprahamian est née à Erevan, en Arménie, en 1993. Après un bref séjour aux États-Unis, sa famille s’installe définitivement à Montréal où elle a grandi. Elle est traductrice et détient une maîtrise en traduction littéraire.

Photo (c)  Lianna Hambardzumyan

La maison d'édition :

Poètes de brousse :

Fondée en 2004, Poètes de brousse est une maison d’édition qui se spécialise d’abord en poésie contemporaine, donnant une tribune à de jeunes auteur.ices dont la parole a du mal à se tailler une place dans le milieu plus restreint de l’époque. Forte de son succès et d’une communauté qui…

5|5
1 avis
2 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Didier Villette
    28 octobre 2021

    L’auteure, arménienne de naissance, vivant au canada, nous entraine dans un beau roman sur son pays natal et plus particulièrement sur le conflit de la zone tribale du Haut Karabakh. L’histoire se déroule lors de l’éclatement de l’URSS, mais elle pourrait se dérouler aujourd’hui, le conflit étant toujours présent. Les descriptions de la vie à Erevan où sur la zone de conflit sont nuancées, les coutumes bien décrites. Bref un beau premier roman.

  • legoneur
    9 novembre 2021

    se résume du livre et génial sa donne envie de lire j adore je vous dirait mon avis a la fin