Les enfants endormis (2022)

PASSERON Anthony

Quarante ans après la mort de son oncle Désiré, Anthony Passeron décide d’interroger le passé familial. Évoquant l’ascension sociale de ses grands-parents devenus bouchers pendant les Trente Glorieuses, puis le fossé qui grandit entre eux et la génération de leurs enfants, il croise deux récits : celui de l’apparition du sida dans une famille de l’arrière-pays niçois – la sienne – et celui de la lutte contre la maladie dans les hôpitaux français et américains.

Dans ce roman de filiation, mêlant enquête sociologique et histoire intime, il évoque la solitude des familles à une époque où la méconnaissance du virus était totale, le déni écrasant, et la condition du malade celle
d’un paria.

  • - Année de publication : 2022
  • - Pages : 288
  • - Éditeur : Globe
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

PASSERON Anthony :

En 2010, Il devient professeur de Lettres et d’Histoire-Géographie en Seine Saint-Denis. En 2015 Anthony Passeron créé le groupe Pop Folk, The dead fox on the road avec Laetitia Faure. Il sortent un premier disque en 2016 et après un succès remarqué dans la presse (Les Inrockuptibles, FIP, 20 minutes), ils dévoilent un second en 2018. Parallèlement Anthony Passeron se lance dans l’écriture. Il écrit son premier ouvrage, L’art délicat de rater sa vie, un recueil de poésie autobiographique mêlant humour et tragédie. « Les enfants endormis » est son premier roman.

(c) photo : Jessica Jager

La maison d'édition :

Globe :

Lorsque la littérature devient essai pour interroger le monde et ses zones d’ombre… Globe publie des écrivains du monde entier qui ont à cœur d’explorer les problématiques de notre temps et de nos existences. Nous avons la chance d’accueillir des auteurs primés et de renommée internationale et nous sommes fiers…

5|5
3 avis
3 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Dima
    13 décembre 2022

    Un roman enquête passionnant ! Ces années sida méritent ce texte qui fait revivre toute une société et toute une famille . A lire sans aucun doute .

  • sylvie.rest73@gmail.com
    28 janvier 2023

    Ce roman est Passionnant. Anthony Passeron réussit à nous relater sa vie familiale au travers d'un oncle sidéen et d'associer l'histoire de la recherche médicale sur le VIH SIDA entre la France et Les Etats Unis. Belle prouesse !

  • Paola - Groupe Esprit Livre - Turin
    31 janvier 2023

    Par le biais de l’histoire de son propre oncle Désiré - toxicomane, mort du sida en 1987 - c’est toute l’épopée de la découverte du virus VIH que l’auteur relate dans ce livre, que j’hésiterais à qualifier de roman. C’est plutôt un récit concernant d’une part sa propre famille, et de l’autre un exposé des recherches et avancées médicales successives qui ont porté aujourd’hui au traitement de la maladie. Le tout écrit avec une certaine distance, sans toutefois manquer d’empathie et de respect pour ce que sa famille a enduré pendant la lente agonie de son oncle, d’abord, puis de sa tante – toxicomane elle aussi - et enfin de sa petite cousine, qui avait été contaminée par sa mère durant la grossesse. Dans un langage sobre et efficace, très compréhensible aussi dans les pages plus strictement scientifiques, nous sommes confrontés à ce qu’a été, dans les années 80, ce nouveau fléau qui ravageait des familles entières. Nul ne peut rester indifférent. J’en conseille vivement la lecture.