L’Enfant céleste (2020)

Simonnot Maud

Un premier roman à la manière d’une ode à la nature impétueuse et à l’immensité du cosmos et de l’amour. Entre ciel, mer et terre, mêlant la destinée de ses personnages à celle de Tycho Brahe, illustre astronome du XVIe siècle, Maud Simonnot nous offre une parenthèse que l’on voudrait ne jamais refermer.

À la recherche d’un refuge pour son fils, Célian, et pour panser les plaies encore douloureuses d’un chagrin d’amour et des cicatrices réouvertes, Mary s’échappe sur l’île de Ven, au large du Danemark où a vécu quatre siècles auparavant le mystérieux Tycho Brahe, l’astronome et découvreur du ciel qui les fascine tous les deux. Sur les traces de l’étrange destinée de ce chasseur d’étoiles qui y installa le premier et prodigieux observatoire astronomique, Mary et Célian s’accordent une trêve, loin du vacarme du monde. Dans cette nature sauvage, si puissante et si forte, mère et fils renouent avec la pureté et l’intensité des odeurs, des couleurs, des sensations étouffées par le béton et leurs cœurs suppliciés, et tentent de retrouver leurs repères, entre le rivage tempétueux, les pentes verdoyantes et l’immensité des cieux étoilés.
Maud Simonnot nous plonge dans un monde qui décuple chacun de nos sens et nos perceptions tandis que s’ouvre devant nos yeux l’infini du cosmos et se livrent, dans une délicate retenue, ses personnages. Comme une fenêtre sur l’histoire de l’humanité, dans l’écrin de ce moment suspendu, L’Enfant céleste mêle grandes et petites destinées pour raconter avant tout l’amour inconditionnel d’une mère pour son fils et la pureté de l’enfance, ultime espace de liberté, où tout encore est possible, beau et préservé – comme cette voûte étoilée intouchée qu’admirait Tycho Brahe.

  • - Année de publication : 2020
  • - Pages : 170
  • - Éditeur : l'Observatoire
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Simonnot Maud :

Maud Simonnot est éditrice. Sa biographie de l’écrivain Robert McAlmon, La nuit pour adresse (Gallimard, 2017), a reçu le prix Valery-Larbaud et a été finaliste du prix Médicis essai. L’Enfant céleste est son premier roman.

Crédit photo : Audrey Dufer

La maison d'édition :

l'Observatoire :

Maison d'édition généraliste, les Éditions de l'Observatoire ont pour ambition de publier des livres témoins de notre société.

-|5
0 avis
0 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*