Légère (2022)

CLAES Marie

À 16 ans, Annabelle mène une vie tranquille avec sa mère et son jeune frère, à Blevin, petite commune belge sans histoires. Un jour cependant, l’adolescente est frappée par une révélation : il faut manger différemment, sans viande, sans gras, sans sucre. Et surtout, manger moins. Beaucoup moins. Se « purifier » de toute cette nourriture néfaste et superflue et ainsi, réparer le monde. Violette, démunie devant le délire de sa fille, se débat comme elle peut pour détourner Annabelle de son raisonnement fou. Avec son écriture à la fois simple et fulgurante, ironique parfois,
poétique souvent, Marie Claes excelle à nous mettre dans la peau de cette mère et de cette jeune fille. Elle met au jour les mécanismes par lesquels une adolescente tombe dans l’anorexie comme on arrive à une conclusion évidente.
Sans jugement, sans pathos, Légère expose la lente déliquescence du corps d’Annabelle, son désir de contrôle devant
un monde sur lequel elle n’a aucune prise. Un corps devenu dégoût, un monde devenu insoutenable. Consumer l’un pour réparer l’autre. Une logique aussi insensée qu’implacable.

  • - Année de publication : 2022
  • - Pages : 186
  • - Éditeur : Autrement
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

CLAES Marie :

Née à Bruxelles en 1991, Marie Claes a enseigné la philosophie avant de devenir libraire.

Photo (c) Mien Van Kerckhoven

La maison d'édition :

Autrement :

Autrement est une maison d’édition généraliste qui publie des essais et documents, des romans français et étrangers et des atlas. Elle est nourrie par cette ambition jamais démentie : être un laboratoire d’idées, un lieu de rencontres entre les disciplines, un éditeur attentif aux tendances et ouvert sur le monde.

4|5
1 avis
3 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Dima
    11 octobre 2022

    Un roman ayant pour sujet l’anorexie et qui permet d’en comprendre des mécanismes. Je me suis attachée aux personnages entre un papa claudiquant entre deux vies, une maman qui fait ce qu’elle peut et Annabelle qui partage avec nous sa vie .

  • Christine Petit-Roulet Groupe lecture viviers du lac
    26 octobre 2022

    On entends souvent parler les gens de changer leurs habitudes alimentaires, comme manger sans viande, cela est bien dans l’air du temps. Mais si la tendenc

  • Christine Petit-Roulet Groupe lecture viviers du lac
    26 octobre 2022

    On entends souvent parler les gens de leur souhait de changer leurs habitudes alimentaires, comme manger sans viande, cela est bien dans l’air du temps. Mais ici on comprends très vite qu’une descente aux enfers nous attends... Nous suivrons Annabelle et sa mère en spectateurs impuissant. La vie sera plus forte et pour cette fois la jeune adolescente sera sauvé. Mais pour combien d’autres qui n’en revie droit pas. Un roman qui sonne si vrai qu’on vibre au fil des pages, dans la peur constante qu’Annabelle nous échappe. Comment arrive-t-on à écrire un tel roman sans avoir connu le sujet de très près ? Heureusement que le roman est court, le sujet le rendrait presque insupportable à lire plus longuement ! Cette famille semble si ordinaire, et en même temps l’écriture nous happe dès les premières pages... à lire