Le Bernard-l’ermite dans l’aquarium (2020)

Dupuy Corinne

Dans ce premier roman, Corinne Dupuy, après la disparition d’un homme, fait dialoguer deux voix de femmes, celle qui aima (Emma) et celle qui verra (Véra).

Ce dialogue intérieur élabore les mémoires du couple et redonne la parole à une troisième voix, celle de l’absent.

Véra, voix qui revisite le passé, s’incarne peu à peu comme le fruit de l’union entre Emma et celui qui n’est plus, c’est-à-dire comme celle qui finira par convoquer les mots pour éclairer le mode d’emploi d’une vie fantasmée.

Le roman témoigne de cet amour fusionnel irrigué par l’ombre de Georges Perec et par la lumière d’un aquarium récifal.

Qui était-il ? Qui était-elle ? Que leur est-il arrivé ? Le récit soulève le voile de l’intimité pour mieux tendre le miroir au lecteur. Quant à la voix de Corinne Dupuy, elle n’est ni celle de la fiction, ni celle du réel, mais la métabolisation du temps qui passe.

  • - Année de publication : 2020
  • - Pages : 108
  • - Éditeur : Editions Velvet
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Dupuy Corinne :

Corinne Dupuy est née en 1957 à Oran. Après avoir étudié les lettres en khâgne, elle se forme à l’action culturelle et artistique, puis opte pour la communication écrite. Elle cofonde une agence de communication en 2008 à Paris et prépare simultanément un master à Sciences Po.
En CE1, son instituteur avait annoncé prophétiquement à ses parents : « Cette petite écrira. » Corinne passe effectivement sa vie à écrire : des milliers de choses essentielles pour les autres, sans enjeux pour elle. Son talent avait donc trouvé un usage, mais posa durablement un voile sur l’écriture viscérale qui se fait jour avec ce premier roman. Corinne Dupuy résume ainsi ce processus : « Ce texte m’a permis d’accéder à une vérité des mots que je tiens finalement pour seule vérité de vie. »

La maison d'édition :

Editions Velvet :

Romanciers, artistes, poètes, historiens, philosophes, psychiatres, psychanalystes... nos auteurs témoignent de la vitalité des idées et des mouvements initiés à la fin du vingtième siècle. Issus des générations de l’ère préinformatique, ils remettent dans le champ de discussion contemporain un propos insubordonné et engagé. Qui sont-ils ? Étudiants au long…

-|5
0 avis
0 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*