Le bal des folles (2019)

Victoria Mas

En 1885, Jean-Martin Charcot décide d’ajouter à sa panoplie de techniques expérimentales destinée à soigner ses malades, un rendez-vous festif, « costumé et dansant » appelé « Le bal des Folles ». L’argument avancé est pour le moins étonnant : « Il s’agit de faire de ces déshéritées des femmes comme les autres, d’éveiller leur esprit bercé de chimères, de donner, à celles qui sont devenues des enfants, la joie naïve d’un plaisir enfantin. » Ce véritable événement mondain, qui expose de façon inconsidérée les « aliénées », est le centre de ce livre.

 

Ainsi, suivons-nous la vie de quatre personnages. Thérèse, une vieille prostituée, qui a tenté d’assassiner un souteneur qui la battait jusqu’au sang. La Petite Louise, une enfant violée par son oncle. Geneviève, l’intendante, marquée par le souvenir douloureux de la mort de sa jeune sœur. Eugénie Cléry enfin, qui entre en contact avec l’âme des disparus et que son père a internée par force…

 

  • - Année de publication : 2019
  • - Pages : 256
  • - Éditeur : Albin Michel
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Victoria Mas :

Victoria Mas a 31 ans, dont huit passés aux États-Unis. Elle a été assistante de production, scripte et photographe de plateau. Elle a publié aux éditions Ulysses Press The farm to Table, Phrasebook en 2014.

Le Bal des folles est son premier roman.

Crédit photo : Astrid di Crollalanza

La maison d'édition :

Albin Michel :

Fondées en 1900, les éditions Albin Michel portent toujours le nom de leur fondateur dont Francis Esménard, l’actuel président-directeur général, est le descendant. Depuis plus de cent ans, cette grande maison d’édition indépendante a contribué avec succès à faire connaître ou reconnaître de nombreux écrivains français parmi lesquels Pierre Benoit,…

5|5
1 avis
1 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • ProfdocM
    13 octobre 2019

    Un livre magnifique et passionnant qui nous immerge dans le Paris du XIX ème siècle des intérieurs bourgeois jusqu’entre les murs de la Salpêtriêre où se confondaient des femmes de tous milieux qu’on appelaient les folles, mais l’étaient-elles toutes vraiment? Un roman profondément féministe et haletant à la frontière du fantastique qui amène une réflexion sur le sort de celles qu’on enfermaient souvent pour des raisons obscures. Une ambiance divinement bien restituée et une lecture qu’on a beaucoup de mal à interrompre ! Un excellent premier roman, je le recommande !