Elle, la mère (2021)

Chaussade Emmanuel

Elle, petite fille aux origines modestes. Envie de vivre plus forte que la mort. Elle, adolescente aux rêves de prince charmant. Bal des illusions perdues. Elle, femme libre, jalousée, traquée. Sacrifiée pour enterrer le passé. Il revient au fils de découvrir les secrets de famille. Histoires de haine et d’amour.
Elle, la mère.

  • - Année de publication : 2021
  • - Pages : 96
  • - Éditeur : Minuit
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Emmanuel Chaussade © Guillaume Noth Chaussade Emmanuel :

Emmanuel Chaussade. Né en 1961. École des beaux-arts. Chambre Syndicale de la Couture Parisienne. Créateur de haute-couture. Directeur Artistique. Commissaire d’exposition. Elle, la mère est son premier roman.

Crédit photo : Guillaume Noth

La maison d'édition :

Minuit :

Les Éditions de Minuit ont été fondées durant l'Occupation allemande par Jean Bruller et Pierre de Lescure. Leur premier ouvrage édité est Le Silence de la mer de Vercos (pseudonyme de Bruller) et ils éditeront en tout 25 œuvre de résistants jusqu'à la Libération. La maison d'édition est perçu comme…

5|5
1 avis
3 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • matab
    2 septembre 2021

    Court roman mais oh combien dense et lourd d’une existence banale couverture de non-dits . L’écriture comme saccadée aide à rentrer dans ce monde chaotique mais aux apparences trompeuses. On se laisse berner et on en a presque honte !

  • Marie-Hélène M.
    13 novembre 2021

    Comment peut-on écrire en si peu de pages autant d’horreurs ? Tout y passe (le viol d’enfant, l’abandon, la misère, le désamour, l’inceste par la mère sur son fils, la solitude face à la mort,…). C’est, pour moi, insupportable. Bien écrit, concis percutant. Pas de note.

  • Didier Villette
    16 novembre 2021

    Un très court roman, mais d’une forte intensité dramatique. On peut penser que l’auteur nous fait part de sa propre vie et de celles de ses proches dans ces destins brisés. Le style, le rythme sont ciselés avec beaucoup de soin. Un livre poignant de vérité, très dur, mais qu’il faut absolument lire.