Mardi comme mardi (2018)

Provencher Michèle Nicole

Michèle Melançon est une enfant éparpillée, maladroite, turbulente… mais très attachante. À l’âge de 9 ans, elle apprend que sa mère est gravement malade du cancer. Au décès de cette dernière, Michèle est confiée à des tuteurs, les Boivin.

Des jours ternes se dessinent pour la jeune fille naïve. Les Boivin ont des manières dures, qui auraient brisé bien des élans. Mais c’était sans compter la formidable force de vivre de Michèle !

Des années plus tard, au lendemain d’une rupture amoureuse, elle revient sur son passé, son enfance rose-grise et ses rapports familiaux difficiles. À travers une mosaïque d’épisodes lumineux et grinçants tout à la fois, on découvrira le parcours inspirant, touchant et hilarant d’une femme à la personnalité hors du commun.

  • - Année de publication : 2018
  • - Pages : 230
  • - Éditeur : La Mèche
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Provencher Michèle Nicole :

Michèle Nicole Provencher a travaillé dans les domaines de la musique, des médias et de la publicité. Au cours des dernières années, ses talents de conceptrice-rédactrice ont entre autres été retenus par Cossette, Sid Lee et BleuBlancRouge. Elle travaille actuellement à la radio de Radio-Canada. En 2017, elle a écrit et réalisé son premier court métrage pour l’ONF, mis en image par l’illustratrice Maylee Keo. Elle vit à Montréal, où elle promène son chien Céleri, une vedette très photogénique.

La maison d'édition :

La Mèche :

La Mèche est le laboratoire de création du Groupe d’édition la courte échelle, animé par une équipe d’artistes et d’artisans chevronnés. La Mèche aime l’inédit, la fougue et l’éloquence, le brassage des influences, les personnages atypiques, les narrations fortes, l’effet de surprise continuellement renouvelé, les hybridations de tous genres, les aventures…

5|5
1 avis
1 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • catou6700
    20 septembre 2018

    J’ai beaucoup aimé ce livre. Les anecdotes sont touchantes, sincères et parfois amusantes. La construction du livre n’est pas linéaire mais elle contribue au charme général du récit.