L’ivresse du sergent dida (2017)

Olivier Rogez

Soldat déprimé au sein d’une armée laissée à l’abandon, le sergent Dida se contente de survivre. Il ne croit plus en rien.

Un jour pourtant, la chance s’arrête sur le seuil de sa vie. Dans une station-service écrasée de soleil, un officier jette son mégot dans une flaque d’hydrocarbure. Ce mépris souverain pour la mort enflamme l’imagination du sergent. Il vient de rencontrer son héros… Il ne faut pas rater cette occasion ! Le jeune homme a encore quelques réflexes. Il paraît qu’on ne rattrape pas un couteau qui tombe ? Eh bien Dida tente le coup ! Il va prendre le risque ! Dans un pays qui s’effondre, le sergent Dida va se lever !

Ici, dans cette terre d’Afrique de l’Ouest qui l’a vu naître, tandis que le dictateur se meurt, Dida entreprend son ascension vers le pouvoir. Mais le destin est une camisole. Saura-t-il s’en libérer ? Échapper au rôle que tous veulent lui faire jouer ?

Avec L’Ivresse du sergent Dida, puissant roman aux couleurs de l’Afrique, Olivier Rogez interroge les ressorts du pouvoir, cette drogue violente qui transforme l’âme humaine, pour le pire ou le meilleur.

  • - Année de publication : 2017
  • - Pages : 311
  • - Éditeur : Le Passage
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Olivier Rogez :

Olivier Rogez est Grand Reporter à RFI. Diplômé de l’École de journalisme de Strasbourg, il commence sa carrière à Moscou, au début des années 1990, où Il couvre notamment la chute de l’URSS et les soubresauts de la naissance de la Russie. À la fin des années 1990, il s’installe en Afrique, à Dakar, en tant qu’envoyé spécial permanent de RFI. Libéria, Sierra Leone, Guinée, Côte d’Ivoire mais aussi Congo, Soudan, Somalie et Érythrée, il couvrira durant près de vingt ans les conflits qui marquent l’actualité. Passionné de musique, de peinture et de littérature, il a aussi régulièrement chroniqué l’actualité culturelle du continent.

La maison d'édition :

Le Passage :

Fondée en 2001, et située à la Bastille, à Paris,  Le Passage est une maison d’édition indépendante, qui compte plus de 200 titres à son catalogue et près de 100 auteurs, réunis autour d’une équipe motivée par une passion commune pour les livres et la littérature. La maison s’est développée…

4|5
1 avis
1 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • D.ma
    9 novembre 2017

    Le sergent Dida est d’abord un petit petit militaire sans aucune perspective et puis un jour la chance lui sourit et il s’eveille ! Un roman qu’on n’en lache pas qui se passe en Afrique On sourit on rit plutôt « jaune » . De l’humour mais aussi une interrogation sur le pouvoir et comment il modifie les hommes.