Fugitive parce que reine (2018)

Huisman Violaine

« Maman était une force de la nature et elle avait une patience très limitée pour les jérémiades de gamines douillettes. Nos plaies elle les désinfectait à l’alcool à 90°, le Mercurochrome apparemment était pour les enfants gâtés. Et puis il y avait l’éther, dans ce flacon d’un bleu céruléen comme la sphère vespérale. Cette couleur était la sienne, cette profondeur du bleu sombre où se perd le coup de poing lancé contre Dieu. L’éther laissait des traces blanches sur la peau, semblables aux empreintes des drogues sur les lèvres gercées de maman. Aussi j’imaginais son visage recouvert d’un coton imbibé de ce produit quasi gazeux qui l’aurait plongée dans l’abîme de l’azur, là où la conscience, prise de vertige, s’aveugle et s’éteint. »

Ce premier roman raconte l’amour inconditionnel liant une mère à ses filles, malgré ses fêlures et sa maladie. Mais l’écriture poétique et sulfureuse de Violaine Huisman porte aussi la voix déchirante d’une femme, une femme avant tout, qui n’a jamais cessé d’affirmer son droit à une vie rêvée, à la liberté.

  • - Année de publication : 2018
  • - Pages : 245
  • - Éditeur : Gallimard
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Huisman Violaine :

Violaine Huisman est née en 1979. Elle vit depuis vingt ans à New-York où elle a organisé de nombreux festivals et événements littéraires. Elle a aussi traduit plusieurs textes de l’américain dont La haine de la poésie de Ben Lerner.

La maison d'édition :

Gallimard :

Les Éditions Gallimard ont été créées en 1911 par Gaston Gallimard, André Gide et Jean Schlumberger. Aujourd'hui, leur catalogue d'environ 30 000 titres, 9000 auteurs et 240 collections, fait de cette maison l'un des leaders de l'édition française. De cette maison est né un groupe qui ne cesse d'accueillir des…

-|5
0 avis
0 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*