Ténèbre (2020)

Kawczak Paul

Un matin de septembre 1890, un géomètre belge, mandaté par son Roi pour démanteler l’Afrique, quitte Léopoldville vers le nord. Avec l’autorité des étoiles et quelques instruments savants, Pierre Claes a pour mission de matérialiser, à même les terres sauvages, le tracé exact de ce que l’Europe nomme alors le progrès. A bord du Fleur de Bruges, glissant sur le fleuve Congo, l’accompagnent des travailleurs bantous et Xi Xiao, un maître tatoueur chinois, bourreau spécialisé dans l’art de la découpe humaine.
Celui-ci décèle l’avenir en toute chose : Xi Xiao sait quelle oeuvre d’abomination est la colonisation, et il sait qu’il aimera le géomètre d’amour. Ténèbre est l’histoire d’une mutilation.

Kawczak présente un incroyable roman d’aventure traversé d’érotisme, un opéra de désir et de douleur tout empreint de réalisme magique, qui du Nord de l’Europe au coeur de l’Afrique coule comme une larme de sang sur la face de l’Histoire.

Pour vous procurer le livre au Québec : Les Libraires

Pour vous le procurer en France : La Librairie du Québec à Paris

  • - Année de publication : 2020
  • - Pages : 320
  • - Éditeur : La Peuplade
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Kawczak Paul :

Paul Kawczak est un romancier, poète et éditeur français établi au Québec depuis 2011. Il est chargé de cours en études littéraires à l’Université du Québec à Chicoutimi et éditeur à La Peuplade.

Photo : Laurence Grandbois Bernard

La maison d'édition :

La Peuplade :

La Peuplade publie depuis 2006 des livres de fiction, des récits, de la poésie et des traductions de romans inspirants d’où qu’ils proviennent. De son phare, La Peuplade tient le cap sur une littérature actuelle convaincue, signée, nécessaire. Bouger, agir, évoluer, prendre part au dialogue, construire une époque, formuler des…

-|5
0 avis
1 Commentaires
Laisser un commentaire

Répondre à Vincent Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Vincent
    30 novembre 2020

    une jaquette qui prédispose très mal. Un roman assez ambitieux à mêler la petite et la grande histoire. On aimerait se laisser embarquer mais on n'y arrive pas. L'auteur reste trop du côté de l'énonciation et pas assez de la réception. Le lecteur se lasse vite de n'être pas assez pris en compte. Malheureusement...car ce roman a « quelque chose ». (Non terminé)