Nézida (2020)

Paturaud Valérie

Septembre 1884. Nézida est revenue à la Calade, dans ce hameau perché audessus de la vallée de Dieulefit, aux confins de la Provence et du Dauphiné.
Elle vient d’accoucher de son premier enfant, une fille. La vie aurait dû s’épanouir, elle la quitte, et la mort menace déjà l’enfant dans les langes. La bise noire souffle sur ce coin de terre aride où s’accrochent depuis des siècles des familles de paysans et de manufacturiers protestants. Dans le silence épais des dernières heures, autour de la jeune femme très faible, se mettent à se souvenir et à parler tous ceux qui l’ont aimée, qui l’ont connue, sa mère, ses frères, sa belle-mère, les Soubeyran, Antonin son mari, son instituteur, et ses deux amies… À tous elle a imprimé la marque de la liberté, de la passion et de l’indépendance. Elle avait réussi à s’instruire et à enseigner, à quitter la ferme et ses travaux, elle avait attendu l’homme qui lui plaisait pour se marier, et choisi de vivre à la ville. Elle savait enfin qu’elle
s’inscrirait dans une école pour devenir l’une des premières infirmières… Rien n’aurait dû l’arrêter dans son émancipation.

Nézida est l’histoire de la jeune femme au prénom unique, née Cordeil, épouse Soubeyran. Elle a existé. Valérie Paturaud a retrouvé sa trace ténue, presque effacée, dans des archives familiales. Le roman toujours répare l’oubli, et l’injustice de l’oubli.

  • - Année de publication : 2020
  • - Pages : 192
  • - Éditeur : Liana Levi
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Paturaud Valérie :

Valérie Paturaud a exercé le métier d’institutrice dans les quartiers difficiles des cités de l’Essonne après avoir travaillé dans des centres fermés de la Protection judiciaire de la jeunesse. Elle s’est installée il y a plusieurs années à Dieulefit, dans la Drôme provençale. L’accueil chaleureux de ses habitants l’ont amenée à s’intéresser à l’histoire culturelle de cette vallée, haut lieu du protestantisme et de la Résistance.

La maison d'édition :

Liana Levi :

30 ans d’édition, un catalogue de près de 600 titres, plusieurs « long-sellers » et quelques « best »… Depuis sa création en 1982, la maison a su traverser les mutations de l’industrie du livre en gardant son indépendance et son cap  : publier peu pour porter loin chaque parution.

4|5
4 avis
6 Commentaires
Laisser un commentaire

Répondre à Paola - Groupe Esprit Livre - Turin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Simone
    13 janvier 2021

    Ceux qui l'ont côtoyée, aimée ou jalousée viennent nous parler de Nezida au prénom étrange, à la beauté impressionnante dans cette famille d'agriculteurs d'un petit village de la Drôme. Avec pudeur et sensibilité sont évoquées les pesanteurs sociales, les difficultés pour une femme à n'être pas réduite à un rôle de mère ou d'épouse en cette fin du 19ès. Rien de bien nouveau, mais les ressentis des divers protagonistes nous mettent face à la complexité des relations humaines dans la société mais encore plus dans la sphère intime.

  • odile
    14 janvier 2021

    Récit polyphonique autour de cette jeune femme d'origine paysanne : elle est jolie, sérieuse, et « dans l'attente de sa vraie vie », c'est à dire être autre chose qu'une bonne épouse et une bonne mère. De la description qu'en font ceux qui l'ont aimée et entourée naît un beau portrait de femme de la fin du 19è, susceptible d'être traduit en images.

  • Michèle
    15 janvier 2021

    Dans un cadre régional authentique et encore bien réel de nos jours en Drome provençale, un beau roman vivant et coloré qui invite le lecteur à partager la vie étonnante et hors du commun de cette petite paysanne vive et volontaire, éprise de culture, de liberté et d’amour, femme avant-gardiste qui n’aura de cesse de repousser les convenances et le destin tout tracé des femmes du tout début du 20e siècle ; une écriture vive et sans détour à l’image de Nézida.

  • cdilyceelouisarmand
    28 janvier 2021

    Un roman coup de cœur ! Une belle histoire de femme racontée à plusieurs voix par ceux qui l'ont côtoyée : un destin tragique pour cette femme rêvant d'échapper au déterminisme social, des psychologies fouillées dans une écriture fluide et sobre. A LIRE !!! M&M

  • CharlElie
    28 janvier 2021

    Roman choral qui raconte en creux la vie d'une fille de la campagne entre la drome provençale et Lyon. Elle est pleine de rèves, mais vit à la fin du XIXeme siècle. Elle tentera de les réaliser, en composant avec la société de l'époque. Un brin trop prosélyte à mon gout, meme si j'ai des racines protestantes... La vie de cette femme pourrait avoir été celle d'une de mes ancètres maternelles, il résonne toutefois en moi pour cette raison.

  • Paola - Groupe Esprit Livre - Turin
    3 février 2021

    Nézida meurt des suites de l’accouchement difficile de sa fille, comme cela arrivait à beaucoup de femmes à la fin du XIX siècle. Mais Nézida n’est pas vraiment comme les autres femmes de son époque : elle souhaite se prendre totalement en main et conduire sa vie comme elle l’entend. Née dans un milieu paysan, mal aimée par sa mère mais très choyée par son père, son grand-père et ses frères, elle épousera sur le tard son Antonin qui l’emmènera en ville, où elle pourra s’épanouir, enfin. Son désir de liberté et d’émancipation est témoigné par tous les personnages qui l’entourent, et qui - à tour de rôle dans les chapitres – parlent d’elle et de sa fièvre de connaissance et de sa détermination. Un très beau roman, bien écrit, construit autour d’un personnage réellement existé. Passionnant.