Les âmes silencieuses (2019)

Guyard Mélanie

1942. Héloïse Portevin a tout juste vingt ans lorsqu’un détachement allemand s’installe dans son village. Avides d’exploits, son frère et ses amis déclenchent une sanglante vendetta. Pour aider ceux qu’elle aime, Héloïse prend alors une décision aux lourdes conséquences… 2012 – Loïc Portevin est envoyé par sa mère au fin fond du Berry pour y vider la maison familiale après le décès de sa grand-mère. Loïc va tomber sur une importante correspondance entre cette dernière et un dénommé J. Commence alors pour lui une minutieuse enquête visant à retrouver l’auteur des lettres. Entre secrets de famille et non-dits, Loïc et Héloïse font face aux conséquences de leurs décisions pour le meilleur, et pour le pire.

  • - Année de publication : 2019
  • - Pages : 320
  • - Éditeur : Seuil
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Guyard Mélanie :

Mélanie Guyard est professeur de biologie dans un collège de la région parisienne. Elle a publié sous le pseudonyme d’Andoryss une dizaine de bande dessinée (aux éditions Delcourt), quelques nouvelles, et plusieurs romans jeunesse. Les âmes silencieuses est son premier roman en littérature adulte.

Crédit photo : Hermance Triay

La maison d'édition :

Seuil :

L'ambition des fondateurs du Seuil est aujourd'hui intacte et plus utile que jamais. Fort de ces convictions, Le Seuil est désormais au premier rang des maisons généralistes, présent dans tous les domaines éditoriaux : littératures française et étrangère, thrillers et policiers, sciences humaines, documents, spiritualités, sciences, jeunesse et beaux-livres.

-|5
0 avis
2 Commentaires
Laisser un commentaire

Répondre à Patrizia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Lily, Tao, Tamara
    28 décembre 2019

    Les Âmes Silencieuses est un livre en doubles narrations. Nous suivons les histoires d’Héloïse et Loïc PORTEVIN. Deux époques, deux récits, deux points de vue. Reliés par un lien de parenté, les deux personnages narrent la même histoire, l’une, raconte une période de sa vie, l’autre, cherche la vérité sur une secret de famille provenant de sa grand-mère. En effet, Loïc va être chargé de vider la maison de sa défunte aïeule, Héloïse. Il sera immédiatement associé à elle sous le nom du «petit-fils de la tondue». Il cherchera à découvrir pourquoi cette femme à subir cette horreur. En même temps, toute l’affaire nous sera dévoilée par la fameuse Héloïse en 1942, lorsqu’elle l’a vécue. Nous avons apprécié roman qui retrace une période importante de l’histoire française. Nous avons ainsi appris le sort des femmes ayant des relations avec des Allemands, même supposées : elles étaient tondues. L’utilisation de deux narrateurs nous a permis de nous impliquer dans l’histoire et de mieux comprendre les différents points de vue. Mélanie Guyard a réussi à donner une personnalité propre à Héloïse et Loïc. Effectivement, l’auteur est arrivé a écrire de deux manières différentes. L’histoire est riche en émotion et en rebondissement ce qui en fais-t un livre d’exception. Grace, aussi, aux personnages attachant comme Loïc, Mathilde, Héloïse et Jean qui jouent un rôle important dans l’histoire. Mais certains passages, comme le premier chapitre, sont trop longs ce qui ne permet pas une bonne entrée en matière. Il y a trop de descriptions inutiles qui n’ont pas d’enjeux sur la suite de l’aventure. Malgré quelques points négatifs, cet écrit historique à la fois critique et émouvant, nous permet une lecture rapide et simple. La fin est inattendue et montre les entrailles de la société sous l’occupation allemande mais aussi sous le régime actuel. Ce roman prêche la tolérance et l’acceptation. Il démontre aussi qu’il ne faut pas ce fier aux apparences, et ne pas détourner le regard sur la différence. Attention, ne commencer pas ce livre si vous en avez d’autres en cours, ce roman vous happe et vous garde en haleine jusqu’à la fin! Critique de Tao, Tamara, Lily.

  • Patrizia
    10 janvier 2020

    Deux histoires parallèles qui se croisent de temps en temps. C’est ainsi que Mélanie Guyard a tissu son roman et conduit Loïc à rassembler ses liens familials et apaiser cette souffrance intime qui rongeait son esprit depuis longtemps. Attachant et ironique ce récit nous livre une lecture amusante bien qu’il s’agit d’événements tragiques. Patrizia - Group esprit livre Turin