La commode aux tiroirs de couleurs (2020)

Ruiz Olivia

À la mort de sa grand-mère, une jeune femme hérite de l’intrigante commode qui a nourri tous ses fantasmes de petite fille. Le temps d’une nuit, elle va ouvrir ses dix tiroirs et dérouler le fil de la vie de Rita, son Abuela, dévoilant les secrets qui ont scellé le destin de quatre générations de femmes indomptables, entre Espagne et France,de la dictature franquiste à nos jours.

  • - Année de publication : 2020
  • - Pages : 208
  • - Éditeur : JC Lattès
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Ruiz Olivia :

Olivia Ruiz est auteure, compositrice et interprète. D’origine espagnole, elle a grandi à Marseillette. Trois de ses grands-parents ont fui la guerre civile mais n’en ont jamais parlé. De ce silence est né son premier roman, La commode aux tiroirs de couleurs.

Photo : Sydney Carron

La maison d'édition :

JC Lattès :

Les Éditions JC Lattès, fondées en 1968, sont ouvertes sur tous les domaines de la curiosité contemporaine et s'illustrent par de nombreux succès avec leurs auteurs tels que Serge Bramly, Marc Dugain, Delphine de Vigan, Grégoire Delacourt, Muhammad Yunus mais aussi des auteurs internationaux comme Stephenie Meyer ou Dan Brown.

4|5
4 avis
5 Commentaires
Laisser un commentaire

Répondre à matab Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • matab
    24 octobre 2020

    Magnifique ! Poignant et magnifique ! Comment lâcher un tel récit quand on a débuté sa lecture ? Une vraie perle rare !

  • Paola - Groupe Esprit Livre - Turin
    17 novembre 2020

    Avant de mourir une grand-mère lègue à sa petite-fille une commode que cette dernière a toujours convoité, et dans un tiroir elle laisse une enveloppe à son intention. La petite-fille la découvre et, en lisant son contenu, elle reparcourt la vie de son « abuela » - espagnole fuyant le régime franquiste - depuis son arrivée en France jusqu’à sa mort. Un roman captivant, un personnage principal fascinant (mais pas toujours convaincant : j’ai trouvé plus intéressants ceux qui l’entourent) une saga familiale haute en couleur, qui se lit avec plaisir.

  • christian legrand
    29 janvier 2021

    A la mort de sa grand-mère, une jeune femme hérite de sa commode aux 10 tiroirs couleurs arc en ciel, commode qui a nourri tous ses fantasmes quand elle était petite fille. Le temps d’une nuit, elle va ouvrir les tiroirs et dérouler le fil de la vie de son Abuela (sa grand-mère Rita), exilée en France à l’âge de 10 ans pour être protégée de la guerre d’Espagne. Roman sur l’exil et le déracinement, l’amour et le lien maternel, la vie et ses silences et secrets. L’Abuela, personne forte et courageuse affronte les obstacles de la vie représentés par une succession de pertes : ses parents, Rafael l’être aimé, son fils Juan, l’amour de son mari… Roman court et dense au style fluide et délicat ; un regard sur des femmes qui prennent leur destin en main, un souffle pour la lutte et la liberté. L’auteure d’origine espagnole trouve dans ce roman des réponses aux silences de ses grands-parents. J’ai beaucoup aimé sentir le Sud dans la vie bouillonnante au café de Marseillette.

  • Didier Villette
    6 février 2021

    Un émouvant dialogue entre une grand mère et sa petite fille, que cette dernière retrouve dans une lettre placée dans la chatoyante commode familiale. C’est l’occasion de retrouver le destin de quatre générations franco-espagnoles du début du « franquisme » à nos jours. Une belle écriture ( que l’on perçoit autobiographique ), qui détaille et cisèle avec beaucoup d’humanité les personnages du roman. La mort est présente brutale, subite, inattendue !!!

  • Dima
    2 mars 2021

    De la guerre d’Espagne à nos jours , les histoires des femmes de la lignée de la narratrice sont douces ,vives, amères mais toujours droites et combatives .un bel hommage !