Encore vivant (2017)

Pierre Souchon

Alors qu’il vient de se marier avec une jeune femme de la grande bourgeoisie, l’auteur, bipolaire en grave crise maniaco-dépressive, est emmené en hôpital psychiatrique. Enfermé une nouvelle fois, il nous plonge au cœur de l’humanité de chacun, et son regard se porte avec la même acuité sur les internés, sur le monde paysan dont il est issu ou sur le milieu de la grande bourgeoisie auquel il se frotte. Il est rare de lire des pages aussi fortes sur la maladie psychiatrique, vue de l’intérieur de celui qui la vit.

  • - Année de publication : 2017
  • - Pages : 288
  • - Éditeur : Le Rouergue
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Pierre Souchon :

Pierre Souchon, 35 ans, est journaliste pour Le Monde diplomatique et L’Humanité. Ardéchois, il a braconné les rivières et la grande bourgeoisie, chassé les grives et fréquenté quelques hôpitaux. Et comme chacun sait, l’Ardèche mène à tout – y compris à écrire un premier livre.

La maison d'édition :

Le Rouergue :

Les Éditions du Rouergue sont nées en 1986 sous l’impulsion de leur fondatrice, Danielle Dastugue. Le catalogue, riche de plus de 600 titres vivants, s’adresse aux adultes et aux jeunes, depuis les tout-petits jusqu’aux grands ados. Depuis 2004, le Rouergue est un éditeur associé à Actes Sud.

5|5
1 avis
2 Commentaires
Laisser un commentaire

Répondre à D.ma Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • D.ma
    6 novembre 2017

    Un roman , une autobiographie, une auto fiction , un récit au plus près de l’intime de Pierre Souchon. Quand nous disons de quelqu’un « il est bi polaire » pour signifier qu’il a un caractère changeant ,nous sommes vraiment ignorants. Par l’ecriture L’auteur mène au cœur de sa maladie mais pas seulement . On assiste aussi à la lente disparition du monde paysan et ouvrier ... De magnifiques portraits d’hommes et de femmes! Lisez lisez lisez!

  • matab
    28 novembre 2017

    Plusieurs livres en un seul, plusieurs vies chahutées, entrecroisées, un parallèle entre la folie maladie et la folie des hommes à décoder et assimiler petit à petit. On ne peut pas rester insensible ...