Moi et les miens (2018)

Azzurra Patrick

Par superstition, je garde tout pour moi, de peur que mon projet ne se brise dans l’œuf. La poisse, j’ai déjà donné. Pour l’instant, ce n’est qu’une ébauche qui plane sans envergure, mais elle peut se vanter d’avoir décollé. La nuit, avant de m’endormir, je pense au bonheur qu’elle pourrait engendrer. Depuis le temps que je cours après !

Daniel et Cécile, un coup de foudre qui efface les préjugés, qui ne s’embarrasse pas des sarcasmes. De cette idylle coule la rivière espérance, elle porte dans son lit le fruit de leur attachement, deux beaux enfants pour que l’amour se conjugue à quatre. Mais l’existence n’est pas un long fleuve tranquille et le malheur a beaucoup d’inspiration. Délocalisation et chômage changent radicalement le cours de leur vie. Ils quittent leur pavillon de banlieue pour un HLM sans étoiles, une descente en vrille où chacun tente de s’accrocher. Passion, addiction, à chaque arbre ses branches mortes. La sélection est tranchante et n’accorde pas de pitié. Seuls les rameaux les plus vigoureux accèdent à la prospérité.

  • - Année de publication : 2018
  • - Pages : 160
  • - Éditeur : Passiflore
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Azzurra Patrick :

Patrick Azzurra est né à Bordeaux. Il a planté ses racines en Médoc à l’âge de huit ans. Très tôt, la lecture a bordé son chemin, un chemin semé d’ornières qu’il a dû aplanir avant d’oser prendre la plume. On ne peut pas vivre éternellement dans l’ombre, les herbes les plus folles ont besoin de lumière, et l’écriture comme toute passion illumine les rêveurs de son auréole. Moi et les miens est son premier roman.

La maison d'édition :

Passiflore :

Les Éditions Passiflore, basées dans les Landes, développent depuis huit ans leur catalogue autour de deux axes : la littérature contemporaine pour adulte avec des romans qui ouvrent des voies de réflexion sur des sujets de société et la culture sud-ouest au sens large avec des ouvrages qui défendent les…

5|5
5 avis
5 Commentaires
Laisser un commentaire

Répondre à DURIEZ Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • DURIEZ
    18 septembre 2018

    Un roman réaliste, une écriture poétique, des personnages émouvants, et tout au bout cette lumière qui donne l'espoir. Gros coup de coeur.

  • modile
    6 octobre 2018

    Très beau roman, intime et triste comme parfois la vie. L'écriture nous entraîne au plus près des personnages, au fil des pages et de leurs mots - chaque membre de la famille raconte à son tour - et l'émotion est constante. Coup de coeur également pour moi.

  • Colette
    3 janvier 2019

    Dans un style gouailleur teintée d’humour et de poésie, Patrick Azzurra décrit de façon réaliste mais positive le ghetto de la banlieue, où l’on parque des laissés-pour-compte méprisés par les classes sociales plus aisées. Une utilisation imagée de l’argot enrichit ce texte qui va droit au cœur, comme un coup de poing.

  • Florence
    15 janvier 2019

    Des personnages taillés à la serpe et pourtant si attachants, une écriture parsemée de poésie, un roman qui vous prend par le coeur dès la première page pour mieux vous surprendre. J'ai adoré.

  • LUDO
    25 janvier 2019

    Certains romans ne sombrent jamais dans l'oubli, celui-ci en fait partie. Une histoire et une écriture pour lesquelles j'ai éprouvé dès les premières pages un attachement viscéral. Je le conseille ardemment.