Le Nid de pierres (2016)

Malavoy Tristan

Laure et Thomas se sont retrouvés, reconnus. Après les embrasements et les désillusions de la vingtaine, ils décident de quitter la ville et achètent une maison dans le village qui les a vus grandir. Ce retour aux sources marque le début d’une vie nouvelle, faite de promesses. Le temps n’est-il pas venu de songer à mettre un enfant au monde, qu’ils sauront protéger du mal, de toutes ces forces qui nous guettent au-delà de la mort ? Envoûtant, Le Nid de pierres, premier roman de Tristan Malavoy, mêle les voix du passé et du présent. Traversé par des légendes abénaquises d’une sombre beauté, il évoque de façon magistrale les mystères qui se trament sous la surface – la vie, la mort, l’amour, le temps – et qui tracent, malgré la sécurité mensongère que nous propose le monde actuel, les ultimes frontières de notre présence sur Terre.

  • - Année de publication : 2016
  • - Pages : 256
  • - Éditeur : Boréal
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Malavoy Tristan :

Tristan Malavoy a été chroniqueur littéraire pendant plus de dix ans. Il signe depuis peu la chronique « arts et culture » du magazine L’actualité et dirige la collection « Quai no 5 » aux Éditions XYZ. Il a signé trois recueils de poésie, deux disques mêlant folk et spoken word et un mini-album de chanson. Comme parolier, il a collaboré entre autres avec Ariane Moffatt, Catherine Durand et Gilles Bélanger. Il a aussi conçu et mis en scène des spectacles où la musique rencontre la littérature, notamment au Festival Metropolis bleu et au Festival international de la littérature (FIL).

Crédit photo : Le Pigeon

La maison d'édition :

Boréal :

Les Éditions du Boréal sont une maison d’édition canadienne, basée à Montréal, qui publie en langue française de la littérature générale. La maison a été fondée en 1963 par un groupe d’historiens. Ne publiant d’abord que des essais, le Boréal s’est développé au cours des années 1980 en éditant de…

4|5
2 avis
2 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • cch
    7 décembre 2016

    Pas très bon. Écriture sans style. L'auteur n'arrive pas à créer l'ambiance, ni le suspense. Ennuyeux.

  • D.ma
    27 décembre 2016

    Pas du tout d'accord avec le commentaire précédent . Ce roman est envoûtant et je suis encore sous le charme de la langue et de la magie du récit. cette enquête sur le passé douloureux je vous conseille de La'mener en compagnie des légendes abenakises...