La Fille du van (2017)

Ludovic Ninet

Sonja, jeune femme à la chevelure rousse, fuit son passé militaire en Afghanistan et lutte contre ses cauchemars. Elle se déplace et dort dans un van. Tout en enchaînant des petits boulots, elle erre dans le sud de la France.
Échouée à Mèze, dans l’Hérault, elle rencontre Pierre, ancien champion olympique de saut à la perche, homme aux rêves brisés. Puis se lie d’amitié avec Sabine qui la fait embaucher dans un supermarché, et Abbes, fils de harki au casier judiciaire bien rempli.
Entre Mèze, Sète et Balaruc-les-Bains, sur les bords de l’étang de Thau, tous les quatre vont tenter, chacun et ensemble, de s’inventer de nouveaux horizons, un nouvel avenir.

« Il sort de ton ventre, Sonja, regarde-le, regarde-vous, vous vous méritez, accueille-le, on dirait que ta guerre est finie, allez, fais-le, tu vas voir, c’est la bonne bascule. Alors elle tend les bras, elle tend les mains. »

La Fille du van, p. 162

  • - Année de publication : 2017
  • - Pages : 208
  • - Éditeur : Serge Safran
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Ludovic Ninet :

Ludovic Ninet est né à Paris en 1976. Il a exercé le métier de journaliste pendant quinze ans. Il vit aujourd’hui en Vendée.

La maison d'édition :

Serge Safran :

Serge Safran éditeur, créé et animé par Serge Safran, écrivain et cofondateur des éditions Zulma, propose a priori une dizaine de titres par an de littérature contemporaine, française ou étrangère. À savoir un choix personnel guidé par l’originalité du sujet, la force d’émotivité et le dérangement des codes établis, qu’ils soient…

4|5
1 avis
1 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • tymea
    8 décembre 2017

    J'offrirais ''La Fille du Van'' à ma grand mère car elle adore lire. Elle n'a jamais lu de premier roman ou de roman paru aussi récemment; Une belle histoire d'aventure que l'on ne comprend pas trop au début du livre mais au fil des pages tout s'éclaire. Roman pas trop court, long à lire comme elle les aime. Ce livre donne envie de le lire, il a une écriture assez directe, familière donc facile à comprendre; il est découpé en petits chapitres qui donnent donc très vite envie d'en lire un suivant, puis un autre. Tyméa seconde lycée Louis Armand