Là-bas, août est un d’automne (2018)

Bruno PELLEGRINO

Madeleine et Gustave ont toujours vécu sous le même toit. À les voir, on pense à deux chouettes endormies qui se shooteraient au thé. Ou à d’étranges sages, dans une maison où il y a plus de tiroirs que de jours dans l’année pour les ouvrir.

Ce roman s’inspire librement de la vie du poète Gustave Roud (1897-1976) et de sa soeur Madeleine. Grâce à une langue contemporaine, précise et rythmée, Bruno Pellegrino réussit à nous rapprocher de ses personnages au point de nous propulser dans leur monde : une véritable expérience.

« J’écris sur des gens qui étaient capables de nommer les choses, les fleurs et les bêtes, alors que j’ai besoin d’une application sur mon téléphone qui identifie les oiseaux par leur chant, les plantes par la forme de leurs feuilles. C’est peut-être ce qui me fascine, chez ces deux-là, leur manière lente et savante d’éprouver l’épaisseur des jours. »

  • - Année de publication : 2018
  • - Pages : 221
  • - Éditeur : Zoé
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Bruno PELLEGRINO :

Né en 1988, Bruno Pellegrino vit à Lausanne. Lauréat du Prix du jeune écrivain (L’Idiot du village, Paris, Buchet/Chastel, 2011), il a publié un premier livre, Atlas nègre (Paris, Tind, 2015). Il est membre fondateur du collectif AJAR. Là-bas, août est un mois d’automne est son premier roman.

La maison d'édition :

Zoé :

C’est avec des textes souvent politiques que les éditions Zoé sont nées, il y a maintenant quarante ans. Aujourd’hui le catalogue est surtout littéraire, les auteurs de la maison jouant chacun une partition singulière (Lovay, Revaz, Zschokke, Novarina, Maggetti...). Qu’il s’agisse de littérature de voyage (Bouvier, Ella Maillart, Annemarie Schwarzenbach…

-|5
0 avis
0 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*