K.O. (2018)

MATHIS Hector

Sitam, jeune homme fou de jazz et de littérature, tombe amoureux de la môme Capu. Elle a un toit temporaire, prêté par un ami d’ami. Lui est fauché comme les blés. Ils vivent quelques premiers jours merveilleux mais un soir, sirènes, explosions, coups de feu, policiers et militaires envahissent la capitale. La ville devient terrifiante…

Bouleversés, Sitam et Capu décident de déguerpir et montent in extremis dans le dernier train de nuit en partance. Direction la zone – «la grisâtre», le pays natal de Sitam. C’est le début de leur odyssée. Ensemble ils vont traverser la banlieue, l’Europe et la précarité…

Nerveux, incisif, musical, K.O. est un incroyable voyage au bout de la nuit. Ce premier roman, né d’un sentiment d’urgence radical, traite de thèmes tels que la poésie, la maladie, la mort, l’amitié et l’errance. Il s’y côtoie garçons de café, musiciens sans abris et imprimeurs oulipiens. Splendide et fantastique, enfin, y règne le chaos.

  • - Année de publication : 2018
  • - Pages : 170
  • - Éditeur : Buchet-Chastel
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

MATHIS Hector :

Né en 1993, Hector Mathis grandit aux environs de Paris entre la littérature et les copains de banlieue. Diagnostiqué précoce à l’âge de six ans, il obtient son baccalauréat bien avant la majorité. Écrivant sans cesse, s’orientant d’abord vers la chanson, il finit par se consacrer pleinement au roman. Frappé par la maladie à l’âge de vingt-deux ans, il jette aujourd’hui l’ensemble de ses forces dans l’écriture.

crédit photo : Mark Melki

La maison d'édition :

Buchet-Chastel :

Nées de la reprise, en 1936, des Éditions Corrêa, les Éditions Buchet/Chastel furent fondées par Edmond Buchet et Jean Chastel. Dirigeant de la maison jusqu’en 1969, Edmond Buchet fut un véritable découvreur de talents en matière de littérature française : Blaise Cendrars, Maurice Sachs... Il publia également des auteurs confirmés,…

4|5
2 avis
2 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Dima
    2 décembre 2018

    Quelle lecture ! Un plaisir à chaque page renouvelé ! Plongez vous vite dans ce K.O !

  • annemaried-12
    11 janvier 2019

    Une écriture qui charme par son rythme, mais un récit décousu auquel il faut s'efforcer de s'accrocher.