Innocence (2017)

Eva Ionesco

Elle s’appelle Eva, elle est adorable avec ses boucles blondes et ses bras potelés. Une enfant des années 70. Ses parents se séparent très vite.   Dès lors, sa mère l’enferme dans un quotidien pervers et éloigne le père par tous les moyens en le traitant de «  nazi  ». Photographe, elle prend Eva comme modèle érotique dès l’âge de quatre ans, l’oblige à des postures toujours plus suggestives, vend son image à la presse magazine.
Emportée dans un monde de fêtes, de déguisements et d’expériences limite, entre féerie et cauchemar, la petite fille ne cesse d’espérer et de réclamer l’absent qui seul pourrait la sauver de son calvaire. Mais sa mère, elle-même fruit d’un inceste, maintient l’enfant-objet sous emprise et attendra deux ans avant de lui annoncer la disparition de son père. Enfin, à l’adolescence, le scandale explose.
Comment survivre parmi les mensonges, aux prises avec une telle mère, dans une société qui tolère le pire ? Une seule voie, pour Eva devenue adulte mais restée une petite fille en manque d’amour : mener l’enquête sur son père, tenter de reconstruire ce qui a été détruit. Une expérience vertigineuse.

  • - Année de publication : 2017
  • - Pages : 425
  • - Éditeur : Grasset
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Eva Ionesco :

Eva Ionesco est née en 1965. Après une carrière de modèle, elle fait des études théâtrales avec Patrice Chéreau, joue dans plusieurs longs métrages et pièces avant de réaliser son premier film, My little princess, en 2011. Le deuxième, Une jeunesse dorée, est en préparation. Innocence est son premier roman.

La maison d'édition :

Grasset :

Bernard Grasset fonde les Éditions Nouvelles en 1907 et publie plusieurs livres, souvent à compte d'auteur, comme le premier livre d'un certain Marcel Proust : Du côté de chez Swann. Installé rue des Saints Pères, les Éditions Grasset y sont toujours. C'est à lui que l'on doit la publicité littéraire, l'envoi…

-|5
0 avis
1 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Eric
    24 novembre 2017

    pourquoi tant d’exposition médiatique ? Eva Ionesco est une enfant que sa mère va photographier de manière plus qu’érotique sous le prétexte que ses photos sont artistiques. On replonge dans cette histoire du point de vue de l’enfant. Un reproche : trop de choses racontées inutiles. J’ai continué. Petit à petit l’auteur va glisser par ci par là une petite phrase qui permet de comprendre comment elle voit les choses. Sa mère est un personnage intéressant. Eva Ionesco raconte cette histoire quarante cinq ans après. Elle est victime. Ce qui lui fait le plus de mal c’est la disparition de son père quand elle avait quatre ans. Elle essaie de reconstituer son père. J’ai trouvé le livre intéressant.