Il n’y a pas Internet au paradis (2017)

Gaëlle Pingault

La trentaine et tout pour être heureux, Alex et Aliénor s’aiment, envisagent de faire un enfant ou deux, et de partir vivre à la campagne, un jour. Mais la Grande Entreprise en a décidé autrement, à coups de réorganisations et de gestion cruelle de la ressource humaine. Nouvelle idole réclamant le prix du sang, elle a ses prêtres et ses victimes expiatoires qui, ne sachant plus comment lutter, abandonnent.

Entre chagrin et souvenirs, la colère d’Aliénor monte, contre l’entreprise, mais aussi contre Alex, à qui elle n’a pas suffi pour continuer à vivre, et contre elle-même, qui n’a rien vu avant qu’il soit trop tard. Et puis le deuil se fait, Aliénor commence une existence nouvelle, un peu hésitante, un peu bancale. Une seule certitude : face à l’adversaire, il ne faut pas plier.

Sur cette trame sombre, Gaëlle Pingault dessine une renaissance. Son écriture enlevée réussit à tenir à distance la cruauté du monde et des entités déshumanisées pour laisser à l’individu, seul grain de sable capable de gripper la machine, la liberté de revendiquer son paradis dans cette vie.

  • - Année de publication : 2017
  • - Pages : 220
  • - Éditeur : Éditions du Jasmin
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Gaëlle Pingault :

(par elle-même)

Auteur, animatrice d’ateliers d’écriture, orthophoniste, bretonne. Et réciproquement, ou l’inverse. Ça dépend du sens du vent. Celui que je préfère, moi, c’est le noroît qui claque.
Pas très sérieuse, enfin pas trop, parce que la vie est trop courte pour ça. Déjà 40 ans de passés, c’était bien, merci. Barman, vous m’en remettrez le double s’il vous plaît ! Un homme, une petite fille de moins en moins petite, la mer à 50 km : triangle parfait, équilibre atteint.

La maison d'édition :

Éditions du Jasmin :

Les Éditions du Jasmin sont un éditeur indépendant qui fête ses 20 ans en 2017. Sa ligne éditoriale privilégie la découverte, le savoir et le multiculturel. Les Éditions du Jasmin publient des livres destinés à la jeunesse (de la petite enfance aux adolescents) et aux adultes. En jeunesse, les genres…

-|5
0 avis
0 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*