Avant que naisse la forêt (2016)

Chantreau Jerome

Albert vient de perdre sa mère. De retour en Mayenne, dans la forêt familiale, il se retrouve seul avec l’urne maternelle. Mais une nuit, des bruits étranges le réveillent. Dans l’aile ancienne de la propriété, les murs chantent, font revenir le passé. Il y a aussi cette légende qui dit qu’un ermite erre dans les bois… Commence alors la lente remontée des souvenirs, et avec elle, celle des silences d’une mère que seul un fils pouvait entendre. D’une plume incandescente, Jérôme Chantreau signe un roman sur le poids de l’héritage, la vie secrète des forêts et l’éveil de notre part sauvage.

  • - Année de publication : 2016
  • - Pages : 224
  • - Éditeur : Les Escales
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Chantreau Jerome :

Après une enfance parisienne et des études littéraires, Jérôme Chantreau a créé un centre équestre. Il s’est formé parallèlement à la sylviculture pour exploiter la forêt attenante à la maison familiale. Aujourd’hui professeur de lettres, il vit au Pays basque.

Crédit photo : Emmanuelle Swan

La maison d'édition :

Les Escales :

Inviter au voyage par le seul pouvoir des mots, offrir une pause le temps d’un roman : telle est la vocation des Escales. À travers l’espace et les époques, à travers l’imaginaire surtout, voici les destinées flamboyantes ou secrètes, mais toujours romanesques, de personnages qui nous ressemblent.

2|5
1 avis
2 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Joëlle
    16 novembre 2016

    Ce roman empreint de fantasmagorie, de surnaturel est servi par une très belle plume mais il est trop contemplatif à mon goût et je m'y suis très vite ennuyée. Il n'était pas fait pour moi. voici le lien vers ma chronique complète sur mon blog http://leslivresdejoelle.blogspot.fr/2016/11/avant-que-naisse-la-foret-de-jerome_6.html

  • Adrien
    6 février 2017

    C’est un livre bizarre, sur le deuil. Rien ne nous fait avancer. Il ne se passe rien.