Antonia : journal 1965 – 1966 (2019)

Gabriella Zalapi

Issue de grandes dynasties viennoises et anglaises au cosmopolitisme vertigineux, Antonia est mariée à un nanti de Palerme. Soumise et contrainte à l’oisiveté, mais lucide, elle rend compte dans son journal de ses « journées-lignes » et du profond malaise qu’elle éprouve. Suite au décès de sa grand-mère, Antonia reçoit quantité de boîtes contenants lettres, carnets et photographies. En dépouillant ces archives, elle reconstruit le puzzle du passé familial et de son identité intime, puisant dans cette quête, deux ans durant, la force nécessaire pour échapper à sa condition.

 

Roman d’une émancipation féminine dans les années 1960, Antonia est rythmé de photographies tirées des archives familiales de Gabriella Zalapì. Comme chez Sebald, elles amplifient la puissante capacité d’évocation du texte.

 

  • - Année de publication : 2019
  • - Pages : 112
  • - Éditeur : Zoé
  • - Langue : Français

A propos de l'auteur :

Gabriella Zalapi :

Anglaise, italienne et suisse, Gabriella Zalapì a vécu à Palerme, Genève, New York, habite aujourd’hui Paris. Ses longs séjours à Cuba et en Inde ont également été déterminants pour donner corps à l’une de ses préoccupations essentielles : comment une identité se construit-elle ? Artiste plasticienne formée à la Haute école d’art et de design à Genève, Gabriella Zalapì puise entre autres son matériau dans sa propre histoire familiale, mais pas seulement. Elle reprend photographies, archives, souvenirs et traces pour les agencer dans un jeu troublant entre Histoire et fiction. Cette réappropriation du passé, qui s’incarnait jusqu’ici dans des dessins et des peintures, Gabriella la transpose cette fois à l’écrit et livre son premier roman, Antonia. L’aspect documentaire des photographies qui rythment le texte ancrent d’autant mieux le récit dans la fiction : deux ans dans la vie d’une femme des années soixante, emprisonnée par les codes de la grande bourgeoisie internationale.

 

Crédit photo : Francesco Acerbis

La maison d'édition :

Zoé :

C’est avec des textes souvent politiques que les éditions Zoé sont nées, il y a maintenant quarante ans. Aujourd’hui le catalogue est surtout littéraire, les auteurs de la maison jouant chacun une partition singulière (Lovay, Revaz, Zschokke, Novarina, Maggetti...). Qu’il s’agisse de littérature de voyage (Bouvier, Ella Maillart, Annemarie Schwarzenbach…

-|5
0 avis
0 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*